start2 (2)
30934,30942,30961,
2014-07-01
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Vers une relance de la politique de sécurité et de défense commune ?


Sous la direction de : Josiane Auvret-Finck
Préface de : Jean-Paul Perruche

Collection : Europe(s)

Editeur : Larcier

Première étude menée par des universitaires et des praticiens, après l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, envisageant dans sa globalité la PSDC à l’épreuve de la multiplicité des crises affectant l’Union européenne.

 
Livre
disponible
92,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

Instaurée en juin 1999 par le Conseil européen de Cologne et matérialisée, depuis 2003, la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) qui, avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, est devenue la politique de sécurité et de défense commune (PSDC), constitue la plus récente des politiques communes. Elle a accompli des progrès rapides et substantiels faisant de l’UE un acteur majeur dans la gestion des crises internationales.

En dépit de ses acquis et des nouveaux moyens prévus par le Traité de Lisbonne, la PSDC semble se déliter, victime à la fois de la crise des dettes souveraines et du manque de volonté politique des États membres. La perspective d’un déclin stratégique de l’Europe est évoquée par de nombreux experts, par le Parlement européen et des Parlements nationaux. Elle s’accompagnerait d’une remise en cause de la crédibilité de l’UE en tant qu’acteur global sur la scène internationale et affecterait sa légitimité en tant qu’entité protectrice de ses citoyens.

C’est dans ce contexte que le Conseil européen a décidé de remettre à son ordre du jour les questions militaires ainsi que la coopération entre les États membres en matière de défense.
L’initiative en faveur d’une relance de la PSDC invite à une réflexion collective en vue de cerner le champ de la réforme et dégager des orientations de nature à garantir la pérennité, l’efficacité et le développement de cette politique consubstantielle à l’union politique.

L’ouvrage est axé sur trois thématiques : la réforme du cadre conceptuel, institutionnel et financier ; l’européanisation des capacités ; le développement des synergies fonctionnelles et la coopération internationale.