start2 (2)
30934,30942,30953,30955,
2014-04-08
   
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Crise et droit économique


Sous la coordination de : Nicolas Thirion

Editeur : Larcier

L’objet de cet ouvrage consiste en une analyse en profondeur des mutations juridiques induites des périodes de crise.

 
Livre
disponible
85,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

La notion de « crise » revêt une acuité particulière pour le droit économique.

L’effondrement boursier de 1929, le choc pétrolier de 1978 et les crises bancaires et financières de 2008 et 2011 en constituent des illustrations spectaculaires. Outre le fait qu’une crise affecte la vie quotidienne des hommes et des femmes dans de nombreuses régions du monde, celle-ci génère des réponses juridiques nouvelles, souvent précipitées ou improvisées, de la part des pouvoirs publics et privés.

À l’occasion de son trentième anniversaire, l’Association Internationale de Droit Économique a souhaité consacrer une réflexion de fond à ce phénomène. Le symposium organisé à Wroclaw pour célébrer ce jubilé avait ainsi pour ambition de porter un regard critique sur trois domaines en lien avec la thématique générale de la crise : le sort des institutions et de la gouvernance, la confection et l’application des normes et la remise en cause des valeurs sous-jacentes aux systèmes économiques hérités des Trente Glorieuses.

L’objet des travaux ainsi réunis consiste dès lors dans une analyse en profondeur des mutations juridiques induites des périodes de crise, qui intéressera dès lors non seulement le praticien soucieux de mesurer le contexte socio économique dans lequel il intervient mais aussi les chercheurs en sciences humaines ouverts à l’interdisciplinarité (droit, économie, gestion, sciences politiques, philosophie).