start2 (2)
30934,30942,30978,30984,
2016-11-30
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Commandes publiques et acquisitions d'œuvres d'art

Editeur : Larcier

Achats d’œuvres d’art, commandes publiques artistiques et mécénat : quelle liberté d’action pour les institutions culturelles publiques ?

 
Livre
disponible
65,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

L’ouvrage porte sur l’examen des règles gouvernant les marchés ayant pour objet la création d’oeuvres d’art dans l’espace public ainsi que les acquisitions d’œuvres d’art existantes par les pouvoirs publics (spécialement les musées) au départ de la réglementation des marchés publics et de la pratique.
L’auteur souligne, dans une première partie, à l’aide de cas concrets, la spécificité de la commande publique artistique et notamment la difficulté des choix, les critères étant largement subjectifs.
Les acquisitions d’œuvres d’art existantes n’étant pas soumises à une obligation de mise en concurrence du fait de leur unicité, la seconde partie de l’ouvrage s’avère plus « politique ». Pour l’auteur, la liberté d’acquisition des musées devrait s’inscrire dans le cadre d’une politique d’acquisition préalablement décrite et de procédures d’acquisition collégiales.
Après avoir évoqué la place des libéralités et le rôle du mécénat, l’auteur conclut en suggérant la mise sur pied de partenariats équilibrés, rendus indispensables suite à la réduction des financements publics.