start2 (1)
30934,30942,30953,
2006-11-16
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Libéralisations, privatisations, régulations

Aspects juridiques et économiques des régulations sectorielles

Marchés financiers - Télécoms - Medias - Santé
Editeur : Larcier

Entre le jeu débridé des forces du marché et la pesanteur d’une réglementation envahissante, une troisième voie : la régulation. La première étude interdisciplinaire de ce phénomène dans les secteurs des marchés financiers, télécoms, médias et santé.

 
Livre
disponible
100,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

Les mécanismes par lesquels on réalise le savant équilibre
entre valeurs marchandes et non marchandes

Le présent ouvrage consiste à examiner de façon systématique la manière dont l’organisation et le fonctionnement de certains secteurs économiques ou quasi-économiques (marchés financiers, télécoms, médias et santé) sont conçus au moyen de systèmes de régulation, par opposition, d’une part, à l’abandon de ces secteurs au seul jeu des forces du marché et, d’autre part, au dirigisme étatique pur et simple.

Les secteurs privilégiés ont ceci en commun que les intérêts et les valeurs qui y sont en jeu peuvent être très divers, voire contradictoires.
Il importe que certains de ces intérêts et valeurs ne soient pas sacrifiés au profit des autres et d’assurer dès lors un équilibre entre eux.

L’instauration et le développement d’instances de régulation sont-ils susceptibles de garantir efficacement cet équilibre fondamental ? Telle est la question à laquelle tente de répondre le présent ouvrage, en dressant une présentation critique, aussi bien sous l’angle juridique que dans une perspective économique, des régulations sectorielles mises en place.

Les auteurs, juristes et économistes issus des pôles universitaires de Rennes et de Liège, sont des spécialistes reconnus de la régulation comme nouveau mode d’organisation des rapports entre le marché et l’État.