start2 (1)
30934,30942,30975,30977,
2006-11-16
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Brevet, innovation et intérêt général

Le Brevet : pourquoi et pour faire quoi ?

Actes du colloque de Louvain-la-Neuve organisé par la Chaire Arcelor
Editeur : Larcier

La mondialisation des brevets permet la création de monopoles légaux à l'échelle mondiale et sur des objets de plus en plus larges tels que le vivant et l’informatique. Cet ouvrage analyse les enjeux juridiques, économiques et sociaux de cette évolution.

 
Livre
disponible
204,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

Le point de vue des universitaires et des praticiens
sur les enjeux juridiques, économiques et sociaux.

Suite à l’intensification de la mondialisation et de l’innovation, le droit des brevets a connu un développement sans précédent dans l’histoire du droit de la propriété intellectuelle. L’impact économique global de cette évolution est considérable car elle permet notamment d’envisager pour la première fois la création de monopoles légaux à l’échelle mondiale et sur des objets de plus en plus larges tels que le vivant et l’informatique.

Ce contexte nouveau a provoqué de profondes modifications du système des brevets: extension du champ d’application, renforcement des prérogatives du titulaire et élargissement de l’assise géographique.

Cette évolution fait émerger des conflits d’intérêts d’ordre économique et social que le colloque «Le Brevet : pourquoi et pour faire quoi ?» a examiné à la lumière des fonctions assignées au système des brevets.

La méthode adoptée est interdisciplinaire : les actes du colloque réunissent les points de vue des universitaires et des entreprises sur les plans juridique, économique et philosophique. Une attention particulière est portée aux domaines de la biotechnologie et du logiciel.

La Chaire Arcelor a été créée en 2001 dans le but de développer la recherche interdisciplinaire sur les interactions entre la technologie et le droit. Le thème «Brevet, innovation et intérêt général» constitue le premier champ de recherche choisi. Les actes du colloque marquent l’aboutissement de deux années de travaux en séminaires dont il fait la synthèse.

Pour toute information sur la chaire Arcelor : www.chaire-arcelor.be