start2 (1)
30934,30942,30953,
2007-10-16
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES - RECUEILS
 
 
FORMATIONS - COLLOQUES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
WEB TV
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
International privé
International public
Masters droit
Métiers du droit
Droit & économie sociale et solidaire
Paradigme
Promoculture – Larcier
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police, milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Sport & Droit
 
 

Le marché et l'État à l'heure de la mondialisation

Actes du 1er colloque David-Constant de la Faculté de droit de l'Université de Liège

Editeur : Larcier

Cet ouvrage reprend les actes du 1er colloque David-Constant organisé par la Faculté de droit de l'Université de Liège. Des spécialistes nous offrent une réflexion critique sur des processus fondamentaux qui modifient nos systèmes juridiques.

 
Livre
disponible
100,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 
Pour ce colloque, le choix s’est porté sur un sujet d’une actualité brûlante : les rapports entre le marché – et la logique qui le sous-tend –, d’une part, et l’État, d’autre part, à l’heure où la mondialisation confère à cette question une acuité particulière.

Qu’il s’agisse de l’influence de la logique de marché sur l’organisation et le fonctionnement des appareils étatiques ou sur la détermination de la règle de droit la plus adaptée dans un contexte de globalisation, que l’on s’interroge sur la place des organisations internationales, intégrées (Union européenne) ou non (OMC, FMI) dans cette évolution, ou que l’on s’efforce d’identifier les facteurs sociologiques, historiques ou philosophiques à l’ œuvre derrière les constructions juridiques en apparence les plus techniques, l’objectif des organisateurs de ce colloque est tout à la fois simple et ambitieux : offrir aux participants et aux lecteurs une réflexion critique sur des processus fondamentaux qui modifient en profondeur nos systèmes juridiques et sur lesquels on n’a pas toujours le temps de s’arrêter – au risque, pourtant, de manquer l’essentiel.

Pour ce faire, des spécialistes de tous horizons (juristes et non-juristes, théoriciens et praticiens, belges et étrangers, privatistes et publicistes, etc.) ont accepté d’apporter leur précieux concours à cet ouvrage.